Institut de Chirurgie Osseuse
et de la moelle épinière
Médipôle - Avignon

Les prothèses d'épaule à Avignon

Les prothèses d'épaule

Qu’est-ce qu’une prothèse ?

Il s’agit d’un dispositif interne, étranger au corps humain qui remplace tout ou partie d’une articulation.

La prothèse est composée de divers types de matériaux : en général des alliages de métaux (chrome, cobalt, titane, acier, etc.), du polyéthylène, de la céramique. La présence de ces composants est variable en fonction du type de prothèse.

Comment est fixée la prothèse dans l’os ?


Il existe 2 principes de fixation des prothèses dans l’os.

Dans le premier cas la prothèse est « collée » à l’intérieur de l’os par ce que l’on appelle du ciment. Il s’agit d’une espèce de résine qui polymérise rapidement (semblable aux scellements chimiques utilisés dans le bâtiment) et fixe parfaitement la prothèse dans l’os.

Dans le deuxième cas, la fixation est biologique. La surface de la prothèse est finement poreuse et l’os du patient va progressivement s’insinuer entre les pores pour maintenir durablement l’implant. Dans certains cas des matériaux de surface appelés ostéo-inducteurs ou ostéo-conducteurs vont faciliter ce processus (hydroxyapathite, calcium di-phosphate, etc.).
Le type de fixation est en principe défini à l’avance selon les habitudes du chirurgien, le type de prothèse, le patient (âge, certaines pathologies) mais il est parfois nécessaire de changer de méthode en cours d’intervention notamment en fonction de la qualité osseuse rencontrée.

En quoi consiste la prothèse d’épaule ?


La prothèse d’épaule va remplacer l’articulation gléno-humérale (ou scapulo-humérale) entre l’omoplate (au niveau de sa zone articulaire : la glène) et la tête de l’humérus (os du bras).

La prothèse peut remplacer ces 2 parties en totalité (on parle alors de prothèse totale) ou ne remplacer que l’extrémité supérieure (la tête) de l’humérus (on parle dans ce cas de prothèse unipolaire ou de prothèse humérale simple).

Dans le cas de l’épaule il existe 2 concepts de prothèses : les prothèses anatomiques et les prothèses inversées.

Prothèse anatomique

Prothèse anatomique

Prothèse inversée

Prothèse inversée

 

Pourquoi remplacer l’articulation de l’épaule ?


Le plus souvent pour traiter un problème d’arthrose évoluée dont les symptômes (douleurs, perte de mobilité, gonflement, etc.) ne sont plus soulagés par les autres traitements (antalgiques, anti-inflammatoires, infiltrations, kinésithérapie, etc.).

Pour traiter certaines fractures ou de séquelles de fractures de l’extrémité supérieure de l’humérus (de par leur complexité, ou en fonction de l’âge du patient).

Une prothèse peut être posée après résection osseuse pour tumeur de l’épaule.

Enfin la prothèse d’épaule pourra être proposée dans le traitement de certaines ruptures de coiffe des rotateurs (atteintes massives avec déficit sévère).

Comment fonctionne la prothèse une fois posée ?


La prothèse ne « fonctionne » que grâce aux muscles de l’épaule : muscles de la coiffe des rotateurs, deltoïde, essentiellement.

Il est donc nécessaire d’avoir une bonne évaluation de l’état de fonctionnement de ces muscles en préopératoire. Certains examens seront parfois nécessaires (arthroscanner, IRM, électromyogramme, échographie).

 

Qu’est-ce qu’une prothèse anatomique ?


C’est une prothèse dont la conception et le dessin reconstituent l’anatomie habituelle de l’épaule avec une calotte sphérique au niveau de la tête de l’humérus et une cupule légèrement creusée au niveau de la glène de l’omoplate.

Ces prothèses anatomiques nécessitent une conservation et un fonctionnement parfait des muscles de la coiffe des rotateurs pour pouvoir récupérer une bonne mobilité au niveau de l’épaule.

Qu’est-ce qu’une prothèse inversée et quel est son intérêt ?


La prothèse inversée ne reproduit pas une anatomie classique. On parle de prothèse inversée car la partie sphérique de l’articulation prothétique est positionnée au niveau de la glène de l’omoplate et la partie concave au niveau de la partie supérieure de l’humérus.

Ce type de prothèse a été mis au point par un français, le professeur Grammont. Elles ne nécessitent pas d’avoir des muscles de la coiffe des rotateurs fonctionnels pour rendre de la mobilité à l’épaule. D’où leur intérêt majeur car l’altération de ces muscles est particulièrement fréquente après l’âge de 70 ans.

Quel est le bilan d’imagerie habituel avant la mise en place d’une prothèse d’épaule ?


Un bilan radiographique standard est nécessaire et parfois suffisant notamment quand il met en évidence une omarthrose (arthrose de l’épaule) excentrée (conséquence d’une rupture ancienne de la coiffe des rotateurs)

Un scanner osseux peut-être sollicité pour connaitre le stock osseux précis de la glène de l’omoplate.

Un arthroscanner ou une IRM seront demandés dans le cas d’arthrose centrée pour bien évaluer l’état des muscles de la coiffe des rotateurs.

Comment se déroulent l’intervention et l’hospitalisation ?


L’hospitalisation est proposée de principe en ambulatoire au centre chirurgical Montagard.

L’intervention se fait, dans notre expérience, sous anesthésie loco-régionale (l’épaule et le bras sont anesthésiés uniquement) et parfois sous anesthésie générale (ou avec les 2 anesthésies combinées). L’intervention dure entre 60 et 90 minutes.

Une modélisation 3D de l’articulation du patient est réalisée en pré-opératoire pour définir le positionnement précis de la prothèse. Cette modélisation aboutit à la confection d’une instrumentation personnalisée sur mesure qui permettra au moment de l’opération de reproduire précisément ce qui avait été planifié, pour un meilleur résultat de l’intervention.

La rééducation démarre le lendemain de l’intervention. Notre protocole de prise en charge nous permet d’éviter une immobilisation stricte. Le port d’une attelle à titre antalgique est possible, gérée par le patient en fonction de ses douleurs mais à abandonner avant la fin de la deuxième semaine post-opératoire.

Quelles sont les complications possibles d’une prothèse d’épaule ?


Toutes les complications habituelles de la chirurgie articulaire : problèmes de cicatrisation, hématomes, infection, raideur, algodystrophie, lésion vasculaire ou nerveuse, lésion musculaire.

Des complications plus spécifiques des prothèses : descellement, défaut d’intégration osseuse, allergie ou intolérance au matériel, instabilité prothétique, infection à Propionibacterium acnes, capsulite rétractile.

Les complications d’ordre général, phlébites, embolie pulmonaire.

Quels résultats attendre d’une prothèse d’épaule ?


Ils vont être fonction du type de pathologie, de l’âge, de la rééducation, du type de prothèse.

En règle générale l’indolence (ou la quasi indolence) au niveau de l’épaule est obtenue en quelques semaines.

En ce qui concerne la mobilité, elle peut-être quasi normale à terme avec une prothèse anatomique. La prothèse inversée permet de récupérer une élévation antérieure pratiquement normale, les rotations étant plus limitées. Le travail rééducatif reste bien évidemment le facteur fondamental de la récupération de la mobilité.

Résultat de la pose d'une prothèse d'épauleRésultat en mobilité de la pose d'une prothèse d'épauleRésultat en mobilité de la pose d'une prothèse

Sociétés savantes
Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique
Société Francophone d'Arthroscopie
Société Française de Chirurgie Rachidienne
Association Française de Chirurgie du Pied
European Federation of National Associations of Orthopaedics and Traumatology
Haute Autorité de Santé
Société Française de Neurochirurgie
Contacter l'institut de chirurgie osseuse

Vous pouvez contacter l'institut de chirurgie osseuse d'Avignon en remplissant ce formulaire.

Les messages ne sont pas lus en temps réel et aucun renseignement de nature médicale ne sera donné par email.

De plus, l'adresse contact n'étant pas une adresse sécurisée, votre message et vos informations pourraient être lus par un tiers.

Pour la prise de rendez-vous merci de contacter le
04 90 27 92 87

Adresse

1139 chemin du Lavarin
84000 Avignon

Téléphone

04 90 27 92 87

Logo du Médipôle Avignon
Horaires

Une équipe de 4 secrétaires vous accueille pour la prise de rendez-vous :

Du lundi au jeudi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h