Evolution naturelle et traitement de la tendinopathie du long biceps

L'institut de chirurgie osseuse du Médipole Montagard, à Avignon, vous explique l'évolution naturelle et le traitement de la tendinopathie du long biceps.

Quelle est l’évolution naturelle de la tendinopathie du long biceps ?

Sans traitement les phénomènes douloureux se chronicisent, entrainant une limitation des mouvements dans certains secteurs d’amplitudes.

A terme le tendon long biceps finit par se rompre spontanément : le muscle « tombe » alors sur la face antérieure du bras : c’est le signe de Popeye !

La rupture tendineuse, initialement source de douleurs supplémentaires et d’hématomes, va permettre la guérison des douleurs en quelques semaines.

A terme le patient ne ressent plus aucune gêne douloureuse ni de limitation de mobilité. La seule séquelle reste d’ordre esthétique.

Signe de Popeye par procidence du long biceps en avant du bras

Signe de Popeye par procidence du long biceps en avant du bras

Traitement de la tendinopathie du long biceps

Traitement médical de la tendinopathie du long biceps

Le traitement débute par une prise en charge non opératoire basée sur :

  • le repos
  • et les traitement anti-douleurs et anti-inflammatoires localement (pommades ou gels, infiltrations) et par voie générale.
  • potentialisés par prise en charge avec un kinésithérapeute (massages, physiothérapie).

L’immobilisation n’est pas conseillée pour éviter un enraidissement de l’épaule.

En cas d’échec du traitement médical et en fonction de chaque cas, une prise en charge chirurgicale peut-être proposée.

Traitement chirurgical de la tendinopathie du long biceps

Deux types de chirurgies sont proposés :

  • soit la section de ce tendon dont la fonction est très limitée (on parle de ténotomie du biceps)
  • soit l’ablation de la zone malade du tendon et sa fixation sur l’humérus (on parle de ténodèse).

Ces interventions sont généralement réalisées par vidéo-chirurgie sous arthroscopie. L’intervention se déroule sous anesthésie loco-régionale (épaule et bras uniquement anesthésiés) ou anesthésie générale

Vue arthroscopique : section du long biceps à sa base avec une électrode de radio-fréquence.

Vue arthroscopique : section du long biceps à sa base avec une électrode de radio-fréquence.